REALISATIONS ET PROJETS EN COURS

Nous développons deux principaux programmes dans nos activités ; le programme forêts et le programme mines. et transversalement à ces deux grands axes, il y a l’éducation environnementale à travers des activités de vulgarisation.

 

Le programme forêt

 

La forêt constitue l’axe traditionnel des activités de PREMICONGO. A ce jour, trois grands projets ont été réalisés ou sont en cours de réalisation dans ce programme ; le projet de reboisement de la nappe phréatique de Kimilolo, le projet de foresterie communautaire et le projet pilote REDD+ du Katanga.

 

 

 

 

Le projet de reboisement de la nappe phréatique de Kimilolo (2002 à 2008)

 

Situé au sud de la ville de Lubumbashi, la nappe phréatique de Kimilolo est située dans la concession de la société nationale de fourniture d’eau (REGIDESO) et approvisionne la plus grande partie de la ville de en eau potable. Suite à des déboisements incontrôlés, cette nappe avait été sérieusement menacée de tarissement. En août 2002 PREMICONGO qui venait d’être crée décide de reboiser au-dessus de la nappe afin de permettre son rechargement. Le reboisement  fût effectué sur 12 hectares, 625 plantules par hectares, des espèces indigènes des miombo. Au total donc, 7500 plantules au moins avaient été mises en terre, sans compter les plantules utilisées pour le regarnissage en cas de nécessité.

 

Ce projet a été une réussite à 75% étant donné qu’une petite forêt est actuellement en croissance sur le site et que la grande partie des plantules sont devenus aujourd’hui des arbustes.

préparation d’un reboisement avec la communauté locale

Le projet de foresterie communautaire (2005 à 2012)

 

L’année 2002 a vu la promulgation d’un nouveau code forestier de la RDC. Parmi les innovations de la nouvelle législation, il faut souligner l’article 22 qui permet aux communautés locales d’obtenir de l’administration forestière la gestion de leurs forêts traditionnelle. En 2005, le Ministère national de l’environnement lance un projet pilote de foresterie communautaire dans les forêts miombo du Katanga, le premier du genre en RDC c’est le projet FNPP (FAO, Nederland and Partnership Project) il sera suivi d’un projet de mise en œuvre de la foresterie communautaire (projet FORCOM), financé par le Royaume de Belgique (2005 à 2012)

 

Le choix des forêts miombo du Katanga s’explique par la grande réceptivité aux changements constatée chez les communautés victimes de la dégradation avancée des écosystèmes forestiers ; tarissement des sources d’eaux, disparition des produits forestiers non ligneux, perturbations climatiques, etc. Enfin, la chefferie de Kaponda, dans l’hinterland de Lubumbashi fût désignée comme site expérimental  à cause de l’engagement du chef de chefferie, Kaponda Shipuwe II dans les initiatives liées à la gestion durable des forêts. PREMICONGO a été chargé de l’exécution des activités de terrain :

 

 

Le projet  a été un succès a permis la reconstitution du couvert végétal dans le terroir de Kikonke où il s’est déroulé et PREMICONGO a conduit à cet effet plusieurs activités :

 

  • Etudes ; enquête socioéconomiques,  cartographie sociale, constitution d’un memento sur la valeur marchande des produits forestiers non ligneux, etc.

  • Cartographie

  • Conduite d’un processus de création d’une association des habitants du terroir de Kikonke

  • Activités de sensibilisation ; code forestier, lutte contre les feux de brousses

  • Reboisement des sources et nappes d’eaux

  • Mise en défens

  • Sédentarisation de l’agriculture, adaptation au changement climatique

 

Le résultat du projet a été ma mise en place effective d’un système de gouvernance communautaire de la forêt de Kikonke et l’alimentation des données qui ont permis la production des mesures d’application de la loi sur la foresterie communautaire.

Initiation des femmes à la transformation des produits forestiers non ligneux

Le programme mines

PREMICONGO a commencé à s’intéresser au secteur minier en 2005/2006, lorsqu’il est apparu que les nombreuses entreprises  installées dans la province du Katanga suite au « boom minier » ne respectaient pas les normes légales en matière environnementale et sociale. Lors de l’Assemblée générale de l’organisation en 2010, les membres avaient effectivement décidés de créer un programme mines au sein de l’organisation.

 

Notre travail ; consiste à ce propos à faire le monitoring sur le comportement des entreprises en matière de gestion environnementale et dans le cadre des  responsabilités sociales. L’appui de nos partenaires techniques et financiers (The Carter Center (TCC), Jesuit European Centre (OCIPE) WWF-RDC, Amis de la terre pays Bas /Milieudefensie, SOMO),  a été un élément déterminant pour le démarrage affectif de ce programme en 2011.

© 2015 par Premi-Congo. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now